Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 00:00

Emmanuel Crétet

 

Emmanuel Crétet, comte de Champmol 

 

né le 10 février 1747 à  Pont-de-Bonvoisin en Savoie.

 

Issu d’une  famille de négociants en bois marchands de bois, dernier de six enfants, il fait ses études chez les Oratoriens avant d’entrer comme commis chez un négociant de Bordeaux. 

 

Il effectue plusieurs fois le voyage d'Amérique, avant de s’établir à Paris.

 

Il devient directeur d'une caisse d'assurance contre les incendies à Paris, peu de temps avant que n’éclate la Révolution française.

 

Favorable aux idées nouvelles, il désapprouve cependant les excès de la Terreur et s’installe négociant à Dijon.

 

Là, utilisant sa fortune personnelle, il acquiert des biens nationaux dont la chartreuse de Champmol en Côte d’Or.

 

Elu par ce département au Conseil des Anciens, il entame sa véritable vie politique en se consacrant aux questions administratives économiques et financières.

 

Partisan du 18 brumaire, il est nommé le 4 nivôse an VIII à la fois au Sénat conservateur et au Conseil d’Ếtat. Toujours intéressé par les affaires publiques, il devient député de la Côte-d'Or et est élu ensuite au conseil des Anciens (brumaire an IV : 1795). 

 

Favorable aux idées nouvelles, il soutient le coup d'État de Bonaparte (18 brumaire, An VIII, 9 novembre 1799) qui le remercie en le faisant nommer conseiller d'État en 1799.

 

On lui proposera également de devenir membre du Sénat conservateur, mais il préférera choisir son poste au conseil d'état.

 

Il œuvre pour le rétablissement de la paix religieuse et est un des signataires du Concordat le 15 juillet 1801.

 

Malgré ses nombreuses missions, il demeure attaché aux questions économiques et rédige le 11 thermidor an X, un rapport sur la Banque qui, selon lui, " …doit être  essentiellement indépendante, libre dans l’usage de ses capitaux et de son crédit ; le Gouvernement doit renoncer à toute action qui porterait la plus légère atteinte à sa liberté. S’il en était autrement, le crédit ne s’établirait jamais et sa ruine serait certaine. (..) Point de Banque sans une indépendance absolue… "

 

Après avoir participé aux commissions chargées de l’élaboration du nouveau statut de la Banque de France, Crétet est nommé premier gouverneur par décret impérial du 25 avril 1806.

 

Il prête serment à l’Empereur « ..de bien et fidèlement diriger les affaires de la Banque, conformément aux Lois et Statuts » (Loi du 22 avril 1806, Section II, Article 16.)

 

Il ne demeurera qu’un an à la tête de l’Institut d’Emission puisqu’il devient ministre de l’Intérieur le 9 août 1807. 

 

Devenu directeur des ponts et chaussées en 1808, il est à l'origine des décisions et des réalisations de nombreux aménagements de salubrité publique dans Paris et de réfection des voies de communication dans tout le pays (qu'il ne verra pas toutes réalisées de son vivant).

 

Il est fait comte de Champmol le 26 avril 1808.

 

Malade, il remet sa démission le 1er octobre 1809 et laisse sa place à Fouché.

 

Il meurt le 28 novembre 1809, ses obsèques ont lieu le 1er décembre 1809, en l'Église Saint-Thomas d'Aquin, et il est inhumé au Panthéon.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Napoleon Ier - dans Calendrier
commenter cet article

commentaires

1er Consul

2 août 1802 jusqu'au 18 mai 1804

en_premier_consul.jpg

Napoléon Ier

370px-Ingres-_Napoleon_on_his_Imperial_throne.jpg

18 mai 1804 au 6 avril 1814 et du 20 mars 1815 au 22 juin 1815

napoleon1er

Liens