Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 00:00

 Bataille de Champaubert

Les armées de Silésie et de Bohême ayant battu Napoléon à La Rothière, le 1er février 1814, elles décident de marcher séparément vers Paris.

 

L'armée de Silésie, commandée par le prussien Blücher, remonte alors vers le nord et avance résolument vers la capitale, en empruntant la route de la Marne, alors que l'armée de Bohême, dirigée par l'Autrichien Schwarzenberg, poursuit lentement mais sûrement sa progression vers l'ouest, en suivant la route de l'Aube et de la Seine.

 

Après avoir eu connaissance de la séparation des deux armées alliées, Napoléon décide de livrer bataille aux forces de Blücher: c'est la bataille de CHAMPAUBERT,prélude à MONTMIRAIL, CHATEAU-THIERRY et VAUCHAMPS.

 

L'Empereur quitta Nogent dans la soirée du 9 février et partit avec 30.000 hommes sur Sézanne pour tenter une manoeuvre contre les différents corps de l'armée de Blücher.

 

Alors que celui-ci laissait seul Olsufiev à Champaubert, Marmont fit attaquer à 10 heures Baye par les divisions Lagrange, Ricard et la cavalerie lourde de Doumerc

 

A 13 heures, les Français étaient maîtres de la situation.

 

A 14 heures, la cavalerie de la garde se déploya sur le plateau entre Baye et Champaubert, l'ennemi battant en retraite.

 

Napoléon ordonna alors au Général Girardin de couper la route de Chalons aux Russes; Olsufiev fut contraint de se retirer sur la route de Montmirail, la gauche de son armée battue par les cuirassiers de Bordessoulle et repoussée vers les bois et les étangs u Désert.

 

On compta environ 200 tués et blessés du coté Français, environ 1850 prisonniers du coté Russe dont Olsufiev et 47 autres officiers.

"Les troupes furent admirables dans cette affaire. Les Marie-Louise du 113ème se firent surtout remarquer. Parcourant leurs rangs avant le combat, et s'adressant à l'un d'eux, le Maréchal de Raguse lui ayant demandé: qui commande ici ? Y-a-t-il des officiers ? Non, mais nous sommes bons. Plus loin, un autre dit: Oh ! je tirerais bien un coup de fusil; seulement je voudrais bien avoir quelqu'un pour le charger" (Favier, mémoires).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Napoleon Ier - dans Batailles
commenter cet article

commentaires

1er Consul

2 août 1802 jusqu'au 18 mai 1804

en_premier_consul.jpg

Napoléon Ier

370px-Ingres-_Napoleon_on_his_Imperial_throne.jpg

18 mai 1804 au 6 avril 1814 et du 20 mars 1815 au 22 juin 1815

napoleon1er

Liens