Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 23:00

:salut:

 

D'après le Napoléon de Cronin :

A l'école de Brienne, l'effeminé Laugier de Bellecour essaya de nouer des relations avec Napoléon.

Mais il n'y eut pas de suites...

Comme il le confia à un ami plus tard, Napoléon éprouva à plusieurs reprises une attraction physique pour des hommes.
Et c'est parce qu'il avait l'expérience personnelle des impulsions homosexuelles, qu'il était si anxieux de les étouffer.

On peut donc penser qu'il ne s'agissait que de pulsions somme toute assez naturelles au moment de l'adolescence et de la puberté...

Et qu'elles ont été vite réprimées...

Et j'avoue ne rien avoir lu d'autre à ce sujet...

 
Je crois avoir lu ça dans une biographine sur Fouché ou Murat (de Tulard)
Et c'est les passages que vous avez cités du Cronin  que je suis en train de terminer qui m'y a fait repenser. (plutot pas mal le Cronin, un peu trop flatteur envers l'empereur tout de même...)



:salut:

Il me semble me souvenir qu'une réflexion de Napoléon à propos de Cambacérès, dont on connaît les penchants, met un terme à tous les doutes.  
 
Comme il le confia à un ami plus tard, Napoléon éprouva à plusieurs reprises une attraction physique pour des hommes
 
 

Litterature pamphlétaire.
On lui a aussi prêté des expériences homosexuelles en Egypte.

" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Il me semble me souvenir qu'une réflexion de Napoléon à propos de Cambacérès, dont on connaît les penchants, met un terme à tous les doutes.


Napoléon s'amusait en effet de l'homosexualité supposée de Cambacérès et de ses "dames"
Au delà des bons mots, il tint des propos bien plus durs :
« goût antiphysique », « vice », « inclinaison monstrueuse »

 

 

Une belle 'remontée de bretelles' de Bonaparte à Laugier de Bellecour, alors qu'ils étaient tout deux à l'Ecole militaire :

"Monsieur, vous avez des liaisons que je n'approuve pas ; j'ai réussi à conserver vos moeurs pures, et vos nouveaux amis vous perdront ; il faut être homme et vous décider."

Laugier continuant à succomber à ses penchants, le jeune Bonaparte lui dira
"Monsieur, vous avez méprisé mes avis. C'était renoncer à mon amitié ; ne me parlez plus jamais".

Chuquet : La jeunesse de Napoléon

:salut:


A noter que Chuquet n'entre pas dans les détails desdits pechants :
"Lorsqu'il remarque que Laugier de Bellecour se dérange et se dissipe, il l'admoneste, le somme de s'arracher à des fréquentations dangereuses."
 
...Cronin, un peu trop flatteur envers l'empereur...


Pourtant, Cronin précise qu'il a essayé de rester le plus objectif possible.

Mais il précise que, durant ses recherches, il s'est rendu compte peu à peu, que celui qu'il avait toujours considéré comme un"monstre", ne l'était pas en fait...

 
Désolé de vous contredire, mais à la seule lecture des lignes écrites par Chuquet, il me semble bien difficile d'en dire plus sur "les fréquentations dangereuses" de Laugier de Bellecour.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

 

 



Exact, Cyril, Chuquet ne le dit pas précisément (pudeur de langage de la fin du XIXème ?) mais si vous lisez la mini-bio de Laugier de Bellecour du même Chuquet dans le même ouvrage, vous y lirez qu'il vivait (Laugier) intimement (ami intime dixit Chuquet) avec un homme en 1793. Présomptions ??

:salut:
vous y lirez qu'il vivait (Laugier) intimement (ami intime dixit Chuquet) avec un homme en 1793.


 
"[Laugier de Bellecour] rejoignit au mois de mars 1793 le corps de Condé. Il y devint l'intime ami de Romain."

 

Pour mémoire, Félix de Romain devint chef d'état major du corps angevin de d'Autichamp lors de la quatrième guerre de Vendée.
Il s'était marié le 12 janvier 1802 à Anne Amélie Dominique du Chilleau.
 

Tout est dans l'ellipse de Chuquet 'intime ami'. :lol: Un peu juste, certes, mais évocateur.

:salut:
"Ce siècle avait deux ans ! Rome remplaçait Sparte,
Déja Napoléon perçait sous Bonaparte"
Victor Hugo
Avatar de l’utilisateur
Jean-Baptiste Muiron
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 2599
Inscription: Lun 31 Janvier 2005 : 21:35
Localisation: Paris

Messagede Drouet Cyril » Jeu 24 Août 2006 : 20:44

Un peu juste, certes, mais évocateur.


Mouais... :?
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Avatar de l’utilisateur
Drouet Cyril
Maréchal d'Empire
Maréchal d'Empire
 
Messages: 12678
Inscription: Jeu 21 Août 2003 : 21:37

Messagede Jean-Baptiste Muiron » Jeu 24 Août 2006 : 20:52

'Intime ami' n'est-il pas plus évocateur que 'ami intime' ? J'ai parlé de présomptions, Cyril. Il faut bien les évoquer, en relation avec le sujet de ces posts.

Et quand Bonaparte parle de "liaisons qu'il n'approuve pas", de "moeurs pures", de "nouveaux amis" et de "il faut être un homme", on peut s'interroger.

Mais je vous accorde que le doute existe. :)

:salut:
"Ce siècle avait deux ans ! Rome remplaçait Sparte,
Déja Napoléon perçait sous Bonaparte"
Victor Hugo
Avatar de l’utilisateur
Jean-Baptiste Muiron
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 2599
Inscription: Lun 31 Janvier 2005 : 21:35
Localisation: Paris

Messagede Drouet Cyril » Dim 25 Octobre 2009 : 08:52

Litterature pamphlétaire. On lui a aussi prêté des expériences homosexuelles en Egypte.


Au sujet des bruits de couloir, Napoléon à Bertrand (Cahiers de Sainte-Hélène) :

"Que voulait dire Bourriènne -me dit un jour Talleyrand - quand il prétendait que vous seriez toujours bien pour lui, parce qu'il avait couché dans votre tente à Saint-Jean d'Acre... [Il supposait qu'il m'avait enc...]"
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Avatar de l’utilisateur
Drouet Cyril
Maréchal d'Empire
Maréchal d'Empire
 
Messages: 12678
Inscription: Jeu 21 Août 2003 : 21:37

Messagede Drouet Cyril » Sam 31 Octobre 2009 : 17:15

Ces propos me font penser à cet autre passage des Cahiers de Bertrand rapportant les paroles de l'Empereur ; mots de corps de garde :

"Je suis trois, quatre fois, dix fois heureux depuis que Gourgaud est parti. Quelle fatigue ! Tous les jours, il voulait m'en... malgré moi."
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Avatar de l’utilisateur
Drouet Cyril
Maréchal d'Empire
Maréchal d'Empire
 
Messages: 12678
Inscription: Jeu 21 Août 2003 : 21:37

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Napoleon Ier
commenter cet article

commentaires

1er Consul

2 août 1802 jusqu'au 18 mai 1804

en_premier_consul.jpg

Napoléon Ier

370px-Ingres-_Napoleon_on_his_Imperial_throne.jpg

18 mai 1804 au 6 avril 1814 et du 20 mars 1815 au 22 juin 1815

napoleon1er

Liens